Paul Motian, parmi les étoiles

Paul Motian, parmi les étoiles sans-titre

On ne voit pas les morts.

On dit: « Ils ont disparu… »
Le jour où je ne serai plus, je serai comme eux. On dira de moi que je suis désormais « un » disparu.
Mais ce n’est pas parce qu’on ne voit pas ceux qui ont disparu qu’ils ne sont pas présents.
C’est peut-être seulement ainsi, en rejoignant les étoiles, que les morts sont présents en nous.
Ainsi, certains nous font vivre. Ils nous procurent de la vitalité, de la vie.
Ils font battre notre coeur. Ils nous donnent un peu de leur rythme.
Paul Motian, musicien singulier, batteur hors normes disait à peu près ceci: « si le rythme est perdu, il y a toujours un autre rythme, un autre tempo qui est au fond de moi et que je ne peux pas    perdre ».
Il a quitté notre monde si visible, pour devenir, parmi les étoiles, l’un de ces présents, plus présents encore…
On peut, ici ou là, trouver beaucoup d’informations sur ce que fut la vie de Paul Motian, sa vie d’homme et celle de musicien. On n’en saura jamais plus qu’en l’écoutant.
Pour tous ceux qui l’ont aimé, avec Bill ou Keith, avec beaucoup d’autres, Paul Motian demeurera.


1 commentaire

  1. billy Gubo 24 décembre

    Motian est un homme impressionnant de longévité et de créativité. Je n’ai pas d’idée du nombre d’enregistrements auxquels il apporta son concours mais cela doit être phénoménal. Il a cherché à développer, au delà du possible, la batterie en tant qu’instrument soliste et même melodique. Nous ne pouvons que déplorer sa disparition car aucun des batteurs contemporains ne laisse envisager un tel potentiel.
    Merci Paul.

Laisser un commentaire

louvteaux jeanette bretigny... |
du rock prog au metal symph... |
LIVE ON MARS ? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'instant Critik
| lyd music
| ROCK'N'POP RELIGION