Nikolas Anadolis ou l’avenir du jazz: le 5° concours « Martial Solal »

dsc0323.jpgdsc0323.jpgdsc0323.jpg

 Les concours ne sont que des concours.

Comment « juger » que celui-ci (ou celle-ci) est meilleur que celui-là (ou celle-là, évidemment)?: l’un (ou l’une donc) devant l’autre, quest-ce que cela peut bien signifier? Comme si la musique était pareille à une course à pied.

Mais enfin le concours Martial Solal existe.

nanadolis.jpgnanadolis.jpgnanadolis.jpg

Nikolas Anadolis

Le cinquième Concours de piano-jazz, auquel le célèbre pianiste Martial
Solal a donné son nom, a confirmé sa réputation internationale. La
compétition, qui s’est déroulée à Paris, du 16 au 23 octobre, a rassemblé
quarante-neuf candidats. A l’issue d’une série d’épreuves couvrant les
différents champs du jazz (composition, improvisation, solo, musique
concertante), cinq d’entre eux ont été retenus pour l’épreuve finale, à
laquelle ont participé François et Louis Moutin pour la section rythmique
ainsi que l’ensemble du Newdecaband.

 vnesemovskyi2.jpgvnesemovskyi2.jpgvnesemovskyi2.jpg

Vadim Neselovskyi

C’est Nikolas Anadolis, jeune pianiste
grec de dix-neuf ans, qui a remporté le Grand Prix de la Ville de Paris,
suivi par Vadim Neselovskyi (Ukraine-Allemagne, Prix de la Fondation
BNP-Paribas), le Français Thomas Enhco (3ème Prix, offert par le Fonds pour
la Création Musicale) et l’Allemand Sebastian Sternal.

tenhco2.jpgtenhco2.jpgtenhco2.jpg

Thomas  Enhco

Le jury a attribué le
« Prix du jeune soliste », offert par la Sacem, à l’italien Alessandro
Lanzoni, ainsi que deux mentions, au Bulgare Dimitar Bodurov et au pianiste
d’Afrique du Sud, André Joseph Petersen.

lmoutin2.jpgjlchautemps.jpgfdandrea2.jpg

Louis Moutin, Jean-Louis Chautemps, Ronnie-Lynn Patterson, Franco d’Andrea

Sans doute une partie de l’avenir du jazz est-il ici…et là…



Laisser un commentaire

louvteaux jeanette bretigny... |
du rock prog au metal symph... |
LIVE ON MARS ? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'instant Critik
| lyd music
| ROCK'N'POP RELIGION